Merci aux membres du team et à nos partenaires !!!

Un grand merci à toutes "mes pompes à vélos" (ils n’aiment pas que je les appelles comme cela, hi hi hi…) et à nos partenaires !

Vous avez répondu présent à mon appel, vous m’avez aidé à concrétiser ce rêve, notre rêve… Nous avons tous vécu les bonnes et les mauvaises nouvelles… C’est le monde de l’endurance… Un jour on perd, un jour on gagne ! Mais quand la victoire est décrochée, elle nous fait oublier le reste.

Je ne suis pas un sentimental dans le sport mais un compétiteur. Mon esprit est déjà dans le reconditionnement des moteurs, la programmation des entraînements et l’organisation du Bol 2011 qui sera courant avril 2011.

Je tenais à m’excuser auprès des teams qui auraient, peut-être, été dérangés par notre soirée mémorable sous notre tente suisse du paddock. La victoire se fête… Chez nous la non-qualification également ! Nous avons mis tout notre coeur, notre énergie et des moyens financiers importants dans une course… C’est un moyen d’évacuer la déception ! Je vous rassure, notre soirée a plu à beaucoup de monde. J’entends encore les "Hop Suisse !" des membres des autres teams ou des badauds qui passaient à côté de notre tente pendant que nous festoyons et yodlons (chanter tels des montagnards tyroliens). Notre joie de vivre n’a jamais été entamée. Ca, c’est un team !!!!

Merci également à tous nos partenaires qui nous ont permis par leur soutien de concrétiser notre rêve. Je vous dit à l’année prochaine pour entrer dans l’aventure une année de plus.

Et vive également la Bretagne Libre ah ah ah… Clein d’oeil aux bretons du GMT 94 !

Remarque personnel : Quand on n’est pas qualifié… Il faut savoir reconnaître que l’on a mal lu le réglement plutôt que d’aller pleurer et inventer mille excuses auprès de la direction de la FIM pour tenter de se faire repêcher !!! A bon entendeur, salut !

 

Un Bol 2010 avec moins de bol qu’en 2009 !

Bonjour à tous !

Comme vous l’avez peut-être remarqué, je n’ai pas été très bavard pendant ce bol !

2 raisons à cela…

Premièrement, l’organisation du Bol nous avait promis de la WiFi dans TOUS les box…. Il n’y en avait pas dans le nôtre… Ca commençait mal…

Et puis, nous avons essuyer une grosse déception par notre non-qualification !

Pour notre deuxième séance de qualif, seul George a amélioré son temps en 1’48.704. David a tourné proche du temps de la veille et pour ma pomme, les conditions de courses lors de ma séance ne m’ont pas permis de pêter un temps. En effet, au moins six chutes dont 5 drapeaux jaunes et un rouge ne m’ont pas permis de rouler normalement.

Pour résumer nos qualifs, nous avons une moyenne de 1’50.145 ce qui nous place au 60ème rang sur 63. Nous ne méritons pas, d’après les chronos, de prendre le départ car seul 57 teams peuvent prendre le départ suite aux qualifications.

Mais voilà ! Quelle surprise lorsque nous voyons que les deux équipes qui sont derrière nous aux qualifs, apparaissent sur la grille de départ !!!!

Nous avons appris que la catégorie EWC est prioritaire sur les SuperStock (la nôtre) pour l’établissement des qualifiés. Il s’agit juste d’une formalité administrative ! Pour comprendre le problème, il faut se référer au réglement qui précise ce qui suit : lors de l’établissement de la grille de départ suite aux qualifications, les EWC seront prioritaires sur les SS, lesquels seront prioritaires sur les Open. Pour comprendre un peu mieux, il faut imaginer que nous nous soyons inscrits en EWC, que nous ayons terminés 63ème des qualifs sur 63 et bien nous aurions été qualifiés !!! C’est injuste mais c’est comme ça.

Il y avait 28 teams inscrits en EWC, 32 teams en SS et 2 Open. Quelque soit la moyenne des temps des équipes (à conditions que chaque pilote ait fait les minima (environ 1’56, ce qui a été fait par tous), les EWC passeront devant les autres catégories. 

Autre exemple, si nous avions été les seuls inscrits en SS parmis 62 EWC et que nous ayons terminé nos qualifs à la 21ème place sur 63 avec une moyenne de 1’45, nous n’aurions pas été qualifiés car les EWC sont prioritaires.

Pour résumer,

Nous sommes tous très déçus de notre non-qualification au Bol d’Or 2010 et je m’en veux de ne pas avoir prêté plus d’attention à ce point du réglement,

Cette année, les teams ont roulés très vite lors des qualifs. Beaucoup plus que l’année dernière !

Nous aurions pu participer à la course si nous avions été inscrit en catégorie EWC.

Rassurez-vous, nous avons quand même vidé notre stock de bière, de blanc, de fondue et de Gruyère mais en une seule fois… Histoire de noyer notre peine ! Nous avons chanté, festoyer sous notre tente suisse. D’ailleurs des bretons du team GMT 94 et du team Scuderia Rosso (nos voisins) nous ont rejoints sous la tente et ont pris part à la fête… Ils n’en reviennent toujours pas de notre capacité à chanter et à festoyer…

Pour ce qui a été de la course, seules 38 motos sur 57 ont franchi l’arrivée. Beaucoup de chutes ont mis à mal les pilotes et les machines…

Histoire de nous faire mal :

Les deux teams EWC qui ont été qualifiés alors que l’on roulait plus vite qu’eux, ont terminés 31ème et 32ème. Sauf incident, nous aurions terminé à la 15ème place ! Mais comme disait mon arrière grand-oncle du côté de ma mère : « Si ma tante en avait, on l’aurait appelée « mon oncle » ! ».

Amis du team Robby-Dakar.com et lecteurs inconnus, je vous salue et vous donne rendez-vous au prochaine Bol qui aura lieu au Mans courant avril 2011 !

Essais qualif

 RESULTAS DES QUALIF 1 :

David : 1 51 2

Georges : 1 50 5

Robby : 1 50 4

Nos resultats mediocres nous conferent l avant derniere place avec une moyenne de 1 50 750. Pour se qualifier dans cette serie nous aurions du obtenir une moyenne de 1 49 2 .

Objectif pour ce vendredi matin, obtenir une moyenne pour le team de 1 49 0 : Dav en 1 50, Georges en 1 48 et Robby en 1 49.

Nous nous sommes apercus que nous avions un probleme de pression de pneus (trop gonfles). Nous glissions enorement en sortie de virage.

De plus, les pilotes des autres teams roulent plus fort que l annee derniere.

Qualif 2 a suivre de 9h30 a 12h !!!

Essais libre

 

Georges prend le départ pour tatter de la Honda. Comme la piste est humide, il part avec des pneus pluies.

Il rentre au stand après quelques tours car la piste est séchante et repart avec des slicks. A son retour, il nous signale des soucis de distance concernant la poignée de frein et le sélecteur de vitesse qui ne sont pas faits pour sa morphologie.

 Dav prend le guidon pour quelques tours pour chauffer la mécanique.

Fyl en fait de même. Petite frayeur car le drapeau rouge est sortie (une chute sur la piste qui nécessite l’évacuation des motos en course). La tension est au maximum car nous ne voyons pas Fyl passer devant nous. Ouf ! Notre Dinozo est visible sur le pit lane. Il repart pour quelques tours puis me rend le guidon.

J’oublie que nous n’avons pas de shifter sur celle-ci. Je m’excite sur le levier pendant ¾ de tour avant de m’en rendre compte. Il sied de préciser que nous roulons avec la moto de réserve. Au troisième tour, je me prend la botte dans une protection située sur le cale-pied ce qui m’oblige à élargir fortement dans la courbe d’Estoril. Au cinquième tour, toujours dans la même courbe, j’entends un bruit métallique dans le moteur comme si quelqu’un tapait dessus avec un marteau. Je sors de la piste pour regarder le problème. Ne voyant rien, j’emprunte à lenteur réduite la contre-route de la piste pour rejoindre le box. Conclusion : une bielle est endommagée.

Chronos des pilotes lors des essais libres :

Georges : 1’50.6

Robby : 1 51.6

Dav et Fyl : 1’54

Nous prenions nos marques seul bémol la casse d un moteur

 

Miracle la Wifi fonctionne !!!

 Bonjour à tous et bienvenue sur les News du team.

Nous sommes partis mardi de nos Alpes natales pour le circuit.

Le ton était donné : 2h30 de retard, un trajet en convoi de 6 véhicules qui au plus rapide atteignait les 100 km/h, la pluie comme vache qui pisse… Arrivée au moment où les bureaux fermaient, re-pluie…

Le  mercredi, des essais hors-bol étaient prévus… Re-pluie… Nous avons pris la décision de ne pas prendre part à ces essais afin d’assurer nos contrôles administratifs et techniques. Les quelques malheureux qui ont tentés l’aventure se sont ramassés. Quel coaching !!!

Les contrôles se sont bien passés à part nos numéros de course qui n’étaient pas assez centrés et un de nos pots qui a déchiré la tranquillité du paddock.

Vie au paddock : Nous avons retrouvé l’emplacement que nous avions l’année dernière (à côté du team 94, l’équipe à Christophe Guyot). La bonne humeur est de rigeur. A cause de la pluie et de l’humidité de l’air nous avons dû entamer le stock de Fendant plus tôt que prévu !!! Les "Hop Suisse" et la musique folklorique suisse ont mis une bonne ambiance au sein du paddock !

Plusieurs curieux nous ont dit que nous avions les plus belles motos !!! La classe…

Ce jeudi, nous attaquons les essais libres à 12H30 (2h) et les premiers essais qualif de 16h30 à 19h.

A bientôt pour les résultats de nos premiers essais.

Derniers préparatifs avant notre départ…

 Dernières touches pour que la bête brille avant notre départ….

Quel beau numéro de course, n’est-ce pas !!!

Pour nous suivre pendant cette semaine et la course :

– Notre SITE INTERNET,

– Le site de MOTO-NET.COM,

– Le site du BOL D’OR MOTO,

– Le site ORION-TIMING.COM (site du chronométreur officiel, onglets "Live Result", puis "Motorcycle Racinge" et "Bol d’Or 2010")

ORANGE SPORT TV si vous captez la chaîne sur votre téléviseur ou sur internet (voir leur programme du samedi et dimanche).

Attribution des boxes connue !!!

 

L’organisation du 74ème Bol d’Or nous a attribué le box no 48 !

Il s’agit du dernier box situé à la sortie du pit lane. A la base, nous aurions dû partager notre box avec l’équipe no 82 du team Alpes-Endurance mais après des déconvenues, ils ont dû déclarer forfait. Nous serons donc seul dans le box pour la 2ème année consécutive.

N’oubliez pas de venir nous rendre visite le vendredi 10 septembre devant notre box lors de l’ouverture du pit lane au public vers 18h.

Trois avantages :

– Voir notre équipe au complet avec les deux motos aux couleurs de l’espace peintes par David de HARKER MOTO à Cessy,

– Venir déguster nos spécialités suisses : fondue, gruyère, sugus et vin blanc !!!

– Etre, peut-être, l’heureux élu qui tirera au sort le pilote de notre team qui prendra le départ du Bol d’Or !!! (Première mondiale!)

Que de belles choses… N’hésitez plus ! Les pilotes franco-suisses vont assurer le spectacle… Dans les stands et sur la piste… Ah ah ah, "HOP SUISSE!"

Photos du Pré-Bol 2010

 

Voici quelques photos du Pré-Bol (23-24 août 2010)

La moto est les équipements pilotes ne portent pas encore toutes les couleurs !

David à Adélaïde… Le SERT s’en souvient encore, ah ah ah ….

Fyl à l’attaque à l’entrée du pif-paf de la ligne droite des stands… Promis, il est sur la moto ! On le sait car il porte des sliders triple épaisseur, hi hi hi…

Robby à la sortie du "180" fixant "Imola"

Une moto prête pour entrer dans l’arène !

 (Cet article a été publié sur le site WORL-ENDURANCE.COM (esprit racing)…"Ca va, je n’ai pas raconter trop de bétises".)

Nous venons juste de rentrer de Magny-Cours où nous avons passé avec Fyl et David les 2 derniers jours d’entraînement sous l’enseigne dite du "Pré-Bol".

Il ressort de ces 2 jours que nous avons pu tester nos pneus pluies.

A vrai dire : "Bof !"… Bof, parce que ces deux matins, la piste était mouillée mais pas trempée et qu’elle mettait difficilement 4 heures à chaque fois pour sécher… Re-Bof, car lors de sa première sortie, David a fait une petite glissade en posant la première avant le virage d’Adélaïde croyant qu’il était sur du sec… Erreur sans gravité ni pour lui, ni pour la bête de course. Par contre, d’autres ont voulu l’imiter ! Résultat, plus d’une vingtaine de chute plus ou moins sérieuses. .. Sale opération pour nos amis du team Alpes Endurance qui ont soldé leur entraînement avec Pierre (leur leader) et une clavicule endommagée, ainsi que leur trois motos assez abîmées. Nous te souhaitons un prompt rétablissement mon Pierro !

Nous avons quand même pu rouler les 2 après-midi sur du sec et chaud. Là ! On s’est bien marré… Toujours à se chambrer pour 2 millièmes… Sacré Fyl ! Il était un peu comme "Dinozo" de la série NCIS… Toujours à se prendre une petite claquette sur la base du crâne par son manager pour le motiver !

Plus sérieusement, nous avons régler au plus juste les suspensions et l’amortisseur pour obtenir une moto parfaite pour nous trois. La tâche n’était pas facile car entre Fyl (le gamin) et les deux jeunes quadra (merci à ceux qui nous ont souhaité nos anniversaires le 7 et 22 août), nous avons 15 kg de différence !… Preuve en est que j’ai pu descendre mon meilleur chrono de 2 secondes… Je ne suis plus qu’à 9 secondes de la pôle, ah ah ah…

Nous nous sommes fait remarqué, encore une fois, dans le paddock… Notre mulet était équipé de vieux carénages rafistolés de l’année dernière suite à plusieurs chutes. Nous ne voulions pas endommager les nouveaux que nous réservons pour le grand jour ! Non seulement cela faisait négligé mais il y avait les stigmates de la chute de Dav en plus (pot d’échappement  qui ressemblait à du beurre fondu, morceaux de carénage recouvert par du scotch US… enfin vous voyez !). Se présente devant la bête avec une drôle de tête : deux membres de l’équipe professionnelle MICHELIN Power Research… Toujours pour plaisanter, je leur lance de loin : "Elle (la moto) ne lui manque que son maquillage !". Je n’ai eu de réponse de leur part qu’un : "Et bien (en soupirant) bon courage….". Ils ont quand même le don de casser l’ambiance.

Encore mieux… Vous auriez dû voir la tête d’un employé MICHELIN qui s’occupait de changer les pneus des clients qui roulaient avec leur marque quand je trouve notre jante montée d’un pneu usé Pirelli accompagné d’un pneu neuf Pirelli que David avait déposé devant leur stand 30 minutes avant ma venue… Voyant que le travail n’avait pas été fait, j’attire l’attention de cette bonne âme et lui demande si il était au courant que nous attendions sur lui… Il a regardé bêtement le jeu de pneus et là, j’ai compris que je n’étais pas chez Pirelli…

Pour conclure, toujours dans la bonne humeur, nous avons passé deux bonnes journées de roulage avec de bons temps. Le principale est d’avoir bien régler la moto… Et que nous sommes rentrés entiers ! Mais non ma chère mère, je blague… Promis, après le Bol, je fais mon testament…

Nous attendons des photos de ces 2 jours que nous vous ferons partager très bientôt !

 

 

La presse parle de nous ! Grâce à MOTO-NET.COM…

 

A 3 semaines de la 74ème édition du Bol d’Or, l’excellent "MOTO-NET.COM", le journal moto du net, donne le ton en publiant un superbe article sur les teams principaux qui seront présents pour l’édition 2010.

Je vous invite à le lire jusqu’au bout car on parle de nous ! (la photo présente dans l’article est celle de l’année dernière car je n’ai pas encore envoyé la nouvelle qui est court de développement).

Clein d’oeil à Eric Michel, un allié apprécié de tout le team robby-dakar.com

ARTICLE BOL D’OR 2010, (cliquez pour ouvrir l’article)